Séjourner en auberge de jeunesse

Fondements

Issue du monde de l’enseignement et de l’éducation populaire et participative, les auberges de jeunesse sont des établissements à but non lucratif, lieux d’écoute, de partage et d’échanges pour la défense d’une autre approche de la transmission des savoirs, sans distinction ou visées sociales, religieuses, raciales ou politiques et qui mettent à disposition de leurs adhérents notamment un lit en chambres collectives, de 2 à 8/10 lits ou plus selon les établissements, mais aussi des chambres individuelles et doubles, équipées de sanitaires collectifs ou privés, souvent réservés à l’encadrement.

Histoire

En 1907 à Altena, dans l’actuelle Rhénanie-Westphalie (Allemagne), l’instituteur Richard Schirrmann crée, au sein du château d’Altena qui venait d’être reconstruit, la première Auberge de Jeunesse d’Europe. Les chambres de la première Auberge de Jeunesse d’Europe sont toujours localisées dans l’enceinte du château et peuvent être visitée comme un Musée.

Les principes fondateurs sont : non lucratif, éducatif, neutralité politique, accueil de toute la jeunesse sans distinction, afin de favoriser l’amitié et la paix, éloge du voyage et de la nature.

Inspirée du mouvement fondé en Allemagne par Richard Schirrmann, Marc Sangnier, cofondateur de la Fédérationinternationale des auberges de jeunesse (FIAJ) ouvre la première Auberge de Jeunesse en France, baptisée « l’Épi d’Or », qui est construite en 1929 à Boissy-la-Rivière (Seine-et-Oise). En 1930, il crée la Ligue Française pour les Auberges de Jeunesse (LFAJ).

De son côté, Marcel Auvert, professeur engagé dans l’œuvre éducative, met en place dès 1933 les Centre laïque des auberges de jeunesse.

Et c’est au lendemain de la seconde guerre mondiale, que le BVJ créé dès 1948, la première Auberge de Jeunesse à Paris en plein centre du Paris historique et culturel !

Faut-il absolument dormir en dortoir ?

Une auberge de jeunesse, c’est avant tout, un endroit jeune, simple sans prétention, permettant de dormir dans un vrai lit. Inutile de monter sa tente pour une nuit ! Séjourner en auberge de jeunesse est une solution idéale pour découvrir un pays ou une ville en limitant les frais d’hébergement et pour faire des rencontres avec d’autres voyageurs partageant la même aventure.

Tout dépend des auberges de jeunesse. BVJ vous propose des chambres en dortoir, des chambres doubles et même des chambres individuelles. Cela permet aux voyageurs, scolaires, étudiants, professeurs, éducateurs et formateurs de choisir leur nuit idéale en plein centre de Paris, pour passer un agréable séjour en auberge de jeunesse.

Conseil pratique : N’hésitez pas si vous dormez dans un dortoir avec d’autres voyageurs de vous présenter tout de suite afin de briser la glace ! L’ambiance en auberge de jeunesse est très conviviale.

Et si on parlait des sanitaires ?

Lorsque l’on séjourne en auberge de jeunesse on se demande très généralement comment vont être les sanitaires. Avec BVJ, la question ne se pose pas puisque les douches et wc sont privatifs, situés à chaque étage et à partager avec vos colocataires. Les sanitaires sont bien évidemment régulièrement nettoyés par l’équipe de l’auberge de jeunesse.

Conseil pratique : Les serviettes de bain et les ustensiles de toilettes (gel douche, shampooing…), multi-prises, chargeurs, adaptateurs sont en vente à la réception dans la limite des stocks disponibles. Pour éviter les frais supplémentaires, pensez à prendre vos effets personnels !

N.B. : Il peut être intéressant d’emmener une serviette micro fibre qui prend moins de place dans le sac et qui sèche très rapidement.

Paris auberge de jeunesse